DIB (M.)

DIB (M.)
DIB (M.)

DIB MOHAMMED (1920- )

Né à Tlemcen, Mohammed Dib appartient à ces générations d’Algériens que la colonisation s’est efforcée de couper de l’éducation islamique traditionnelle. Parfaitement à l’aise dans la langue française, il commence par exercer divers métiers en même temps qu’il s’essaie à l’écriture littéraire. Banni d’Algérie au moment de la guerre d’indépendance, il s’installe en France. Ses premiers romans (La Grande Maison , 1952; L’Incendie , 1954; Le Métier à tisser , 1957) s’organisent en trilogie sous le titre général d’Algérie . Par une technique unanimiste, proche des montages et des ellipses des romanciers américains, ils montrent l’éveil de l’Algérie au monde nouveau (l’action évoque les retentissements de la Seconde Guerre mondiale) et annoncent «l’incendie» qui éclate en 1954. La trilogie échappe au didactisme simplificateur de la fresque historique par les effets poétiques d’une écriture tendue, qui fait exploser sensations et perceptions en jaillissements d’images. La chronique algérienne se continue avec Un été africain (1959), peinture de la bourgeoisie algérienne durant la guerre de libération. Mais Qui se souvient de la mer (1962) abandonne le réalisme, même poétique, pour «l’aventure littéraire» et la recherche d’une écriture qui puisse être, par son symbolisme onirique et apocalyptique, l’équivalent du Guernica de Picasso. Un retour à des thèmes plus intérieurs, sans que soit renié pour autant le goût des images violentes et sensuelles, caractérise les romans (Cours sur la rive sauvage , 1964; La Danse du roi , 1968) et les nouvelles (Le Talisman , 1966) qui paraissent après la fin de la guerre. Dieu en Barbarie (1970) et Le Maître de chasse (1973) peuvent encore se lire comme des enquêtes romanesques (où en est l’Algérie après l’indépendance?). Mais dans les œuvres suivantes, l’écriture romanesque devient aventure intérieure et quête mystique, la langue, plus sèche, plus abstraite, explore un monde qui se dérobe, le parcours initiatique débouche sur l’abîme d’un sens en suspens. Dans Habel (1977), l’émigration, dépouillée de ses aspects sociologiques, est saisie comme une ascèse. Les Terrasses d’Orsol (1985) développe le thème de l’exil et de la disparition. Poète dans toute son œuvre (y compris, bien sûr, dans ses contes pour les enfants), Mohammed Dib a publié plusieurs beaux recueils poétiques: Ombre gardienne , 1961; Formulaires , 1970; Omnéros , 1975; Feu beau feu , 1979. Son langage nu et pur, proche des formules, comptines et rituels, interroge sans fin le miracle de l’étreinte amoureuse.

Encyclopédie Universelle. 2012.

Игры ⚽ Нужно сделать НИР?

Regardez d'autres dictionnaires:

  • dib — dib·a·tag; dib·ber; dib·bler; in·fun·dib·u·lar; in·fun·dib·u·la·ta; in·fun·dib·u·late; in·fun·dib·u·li·form; in·fun·dib·u·lum; lu·dib·ri·ous; man·dib·u·la; man·dib·u·lar; man·dib·u·lary; man·dib·u·la·ta; man·dib·u·lat·ed; man·dib·u·la·tion;… …   English syllables

  • DIB — Dib, dib or DIB may stand for: Disability Insurance Benefits a Title II benefit offered by the USA Social Security Administration device independent bitmap, a possible file extension of the Windows Bitmap raster graphics format Dual independent… …   Wikipedia

  • Dib — Dib, n. 1. One of the small bones in the knee joints of sheep uniting the bones above and below the joints. [1913 Webster] 2. pl. A child s game, played with dib bones. [1913 Webster] …   The Collaborative International Dictionary of English

  • Dib — Dib, v. i. To dip. [Prov. Eng.] Walton. [1913 Webster] …   The Collaborative International Dictionary of English

  • Dib — Nom de personne arabe qui signifie le loup (arabe standard dhi b, forme contractée dîb) …   Noms de famille

  • dib — [dib] vi. dibbed, dibbing [ME dibben, to dip; prob. akin to DIP] DIBBLE (vi. 2) …   English World dictionary

  • dib — /dib/, v.i., dibbed, dibbing. to fish by letting the bait bob lightly on the water. [1600 10; expressive word akin to DAB1, DIP1, BOB1, etc.] * * * …   Universalium

  • Dib — (Mohammed) (né en 1920) écrivain algérien d expression française. Romancier populiste (la Grande Maison, 1952; l Incendie, 1954; le Métier à tisser, 1957), poète (Ombre gardienne, 1961), il se rapprocha du nouveau roman (le Maître de chasse,… …   Encyclopédie Universelle

  • DIB — DIB,   Dual Independent Bus …   Universal-Lexikon

  • dib — see DIBS (Cf. dibs) …   Etymology dictionary

Share the article and excerpts

Direct link
Do a right-click on the link above
and select “Copy Link”